interface.art Download PDF
  • 52
  • 1
horsd'oeuvre n°44 - réinventer le monde
Dans un contexte de prise de conscience généralisée des bouleversements écologiques et d’une révolution féministe en cours, on note un certain retour des réflexions écoféministes. Le mouvement, né aux États-Unis dans les années 1970 devant la menace nucléaire, propose une vision intersectionnelle * des luttes et des êtres (femmes, animaux, plantes, ...) (...). L’écoféminisme propose un monde organisé de manière horizontale dans lequel les dualismes fondant notre société, comme nature/culture ou femme/homme, sont anéantis. (...) Ainsi, les textes se revendiquant de ce mouvement prennent tant la forme de l’essai que de la poésie, les manifestations politiques s’agrémentent de danses et de rituels et l’art est au coeur des actions collectives. Les formes doivent être innovantes puisqu’elles diffèrent des langages et manières de faire de ce qu’elles combattent.
View Text Version Category : 9
  • Follow
  • 0
  • Embed
  • Share
  • Upload
Related publications