The words you are searching are inside this book. To get more targeted content, please make full-text search by clicking here.
Discover the best professional documents and content resources in AnyFlip Document Base.
Search
Published by Altavia Lille, 2017-05-24 04:07:15

DONNE LA MAIN N°60

PAGE 2 PAGE 4 PAGE 7 PAGE 8

L’actualité pUMrnaéeissevorinevdédeeeNàfaalamntileles AàIl gns’ioersnecgnôastgeéemsble ARJuenlnnliceaon-Dndtaruepahvineec

donne

TM Fvriavtrerilea : smépieaurxation

Fondation LE MAG DE LA FONDATION RONALD McDONALD — TRIMESTRIEL — MAI 2017
Ronald McDonald TM

Sous l’égide de
la Fondation de France

N°60

LA FONDATION RONALD McDONALD Qui sommes-nous ? Fête du Printemps to give his opinion

pUanrtomuêtmeeneFnrgaangceement La vocation de la Fondation Un rendez-vous annuel très
Ronald McDonald est, depuis attendu dans les Maisons
sa création en 1994, de prendre Protection de l’enfance Des besoins fondamentaux. et la Parenthèse Ronald Mc-
soin des familles. Directrice d’une École de Donald. L’occasion d’un grand
Pour en savoir plus Dans l’épreuve que constitue protection de l’enfance et ménage-bricolage, mais surtout
www.fondation-ronald- l’hospitalisation d’un enfant, administratrice de la Fondation d’un moment convivial et festif
mcdonald.fr elle leur offre des solutions Ronald McDonald, le Dr Marie- autour d’un repas commun. De
d’hébergement, de répit Paule Martin-Blachais a remis, mai à septembre, c’est tout le
et d’accompagnement à proximité le 28 février, un rapport sur réseau de solidarité des Maisons
immédiate des établissements les besoins fondamentaux Ronald McDonald qui se retrouve
de soin. En 2017, la Fondation de l’enfant en protection de l’espace d’une journée : familles,
posera à Paris la première pierre l’enfance. Ce rapport, issu d’une équipes hospitalières, franchisés
de sa dixième Maison de parents. « démarche de consensus » close et collaborateurs des restaurants,
En plus d’assurer la majeure partie par un débat public en janvier partenaires… À Arras (4 juin),
du fonctionnement des Maisons dernier, a été remis à Laurence Bordeaux (20 mai), Grenoble
de parents, la Fondation finance, Rossignol, ministre des Familles, (septembre), Limoges
depuis 2013, la Parenthèse du de l’Enfance et des Droits (21 mai), Nantes (30 septembre),
centre hospitalier d’Arras. Cet des femmes. Les besoins Strasbourg (21 mai), Toulouse
accueil de jour permet aux familles fondamentaux spécifiques (25 juin) et Villejuif (25 juin).
de se retrouver et de souffler. de l’enfant placé y sont analysés,
Parallèlement, un soutien financier avec le besoin de sécurité Donne la Main inaugure une
est accordé chaque année à une physique et affective au premier nouvelle formule qui fait suite
trentaine de projets associatifs en chef. Le rapport retient « dix à une enquête de satisfaction
lien avec l’enfance et la parentalité. principes pour offrir aux enfants menée en 2016 : 97 % des
À ce tournant de son histoire, pris en charge en protection de lecteurs sont satisfaits de
la Fondation Ronald McDonald l’enfance un cadre de suppléance la revue, mais attendent plus
doit continuer à se développer compensateur et structurant ». d’informations sur l’action de
pour qu’aucun enfant hospitalisé L’enjeu est d’importance : il s’agit la Fondation. Les rubriques
ne soit séparé de sa famille. de préserver les chances des les plus lues sont celles qui font
290 000 mineurs concernés par la part belle aux témoignages
Donne la main, le magazine de la Fondation Ronald McDonald, est édité par le GIE McDonald’sForce, 9, rue Henri-Martin, 92100 Boulogne. Directeur de la publication : Emmanuel Barbier.Directeur de la rédaction : Daniel Fereres. Coordinatrices : Delphine Pitel-Gaudy et VéroniqueCouverture :  Marie Barlois pour DLM. En bref les dispositifs de protection de et aux photos. C’est ce qui a été
l’enfance de se développer dans mis en valeur dans ce nouveau
Un laboratoire d’idées neuves ! Le Gac. Conception et réalisation :  Photogravure : eg+ worldwide. Impression : Altavia. Dépôt légal : 2e trimestre 2017.ISSN : 1271-0628. Toute reproduction, même partielle, est interdite. Réfléchir ensemble les meilleures conditions possible. Votre avis compte ! Donne la Main. L’équipe de
Le 20 avril, la Fondation Près de 30 % des majeurs sortant la Fondation espère qu’il vous
Ronald McDonald a réuni de ces dispositifs connaissent plaira et que vous le partagerez.
pour la première fois un cercle de très grandes difficultés.
de réflexion composé de
professionnels du monde + infos
associatif et médical. À raison
de deux réunions par an, ce http://www.giped.gouv.fr
groupe partagera expériences
et connaissances pour réfléchir
à l’impact de l’hospitalisation sur
les familles, mieux cerner leurs
besoins et imaginer de nouvelles
solutions concrètes pour l’avenir.

02

Les Maisons 3 726
en chiffres *
697655157262
Familles accueillies

dans les neuf Maisons
de parents Ronald McDonald,
au moins une fois.

Nuitées

Nombre de places occupées
dans les Maisons de parents.

Chambres disponibles

dans l’ensemble
des Maisons de parents.

Nombre de salariés

travaillant dans les Maisons
de parents, à temps
plein ou à temps partiel.

Nombre de bénévoles

qui s’investissent dans
les Maisons de parents pour
faciliter l’accueil des familles.

* 2016

© Jimmy Delpire IIlslsrraaccoonntteenntt Partenaire de vos projets

Lala Ba, maman d’Oulimata, 4 ans, Au premier trimestre 2017, la Fondation Ronald McDonald
a soutenu sept associations d’aide à l’enfance pour une
hébergée pendant un an à la Maison dotation globale de 51 500 euros.
Ronald McDonald de Strasbourg.
« Nous habitions le Sénégal à l’époque. Nous Impulsion 54 Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle). Aménagement
étions en vacances en France lorsque ma fille,
alors âgée de deux ans, est tombée malade. d’un espace de rencontre en médiation familiale.
Grâce à l’assistante sociale de l’hôpital, nous
sommes arrivés à la Maison de parents tout PinocchiaouPdroiodvuicstuioenl Marseille (Bouches-du-Rhône). Achat de matériel
près du CHU de Strasbourg. Nous y avons pour des ateliers cinéma auprès d’enfants hospitalisés.
été hébergés d’abord un mois, puis finalement
pendant un an, le temps qu’Oulimata soit soignée Uni’Sons Montpellier (Hérault). Renouvellement du matériel informatique
et que notre situation se stabilise. La Maison,
c’était bien plus qu’un simple hébergement. et son pour des ateliers Hip-Hop auprès de jeunes.
Moi qui ne connaissais personne à Strasbourg,
j’y ai trouvé une famille. Tout le monde était Apach’Evasion Métabief (Jura). Acquisition de bateaux biplaces adaptés aux
bienveillant, soutenant, à commencer par
la directrice, le président et l’agent d’entretien. jeunes en situation de handicap pour un projet voile handi-valide.
Aujourd’hui encore, lorsque nous allons à
l’hôpital, ma fille insiste pour aller dire bonjour ! Swane Paris. Impression d’un magazine réalisé par et pour les enfants
Les contacts avec les autres familles ont aussi
été très aidants. J’étais inquiète, je ne comprenais hospitalisés.
pas toujours les diagnostics annoncés par
les médecins. J’ai souvent trouvé d’autres Croq’Livres Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence). Achat
parents ayant vécu la même expérience pour
m’expliquer. Et quand j’étais seule et triste d’équipement de bibliothèques nomades.
le soir, c’était bon de parler ! »
1 000 Visages Paris. Acquisition de matériel audiovisuel pour des ateliers

cinéma intergénérationnels.

03

rLeeportage

Fvriavtrerilea : smépieaurxation

Moment
de complicité
entre la petite
Nélia âgée
de 3 ans et
son papa dans
l’environnement
sécurisant
de la Maison
de Nantes.

Une vie de famille préservée
à la Maison de Nantes
Quand un enfant de la famille
Offrir aux enfants est hospitalisé, c’est une
de rester près de onde de choc pour tous ses
leurs parents quand membres. Alors, le soutien,
un frère ou une le réconfort, chacun le trouve en se
sœur est hospitalisé, ressourçant auprès de l’autre : maman,
l’une des missions papa, frères et sœurs. Dans la Maison
des Maisons Ronald Ronald McDonald de Nantes, Linda,
McDonald pour Thomas et leur petite Nélia sont ensemble,
protéger les fratries tout près d’Adam, hospitalisé au CHU à
des bouleversements moins de cinq minutes à pied.
de la maladie.
La vie ne s’arrête pas à la maladie

Cela fait dix jours que Linda et Thomas
habitent à la Maison de parents avec leur
aînée, âgée de trois ans. Se relayer à l’hôpital,
s’occuper de la petite… L’inquiétude des
premiers jours a laissé place à une
mécanique bien rodée. Nélia prend, sans
aucune hésitation maintenant, la direction
de la pièce magique réservée aux enfants.

04

« Le soutien, chacun le trouve
en se ressourçant auprès de l’autre,
papa, maman, frères et sœurs. »

Photos © Marie Barlois pour DLM

Poupée, ardoise, cheval à bascule : le choix Midi approche, Karine, la directrice de aLuescœenufrandtesla maison
est vaste pour la petite pensionnaire. la Maison, accompagne Nélia près du piano.
« Nous sommes les seuls en ce moment « J’aime bien ça », dit-elle, et elle pousse Comme toutes les Maisons Ronald
à séjourner en famille, nous confie Thomas. de petits cris de joie quand son père soulève McDonald, la Maison de Nantes
Souvent, les autres enfants sont à l’école le couvercle. Linda prépare le repas dans la a plus d’un atout pour accueillir
ou encore trop bébés, et c’est compliqué. vaste cuisine commune. Sur le plan de travail, la fratrie d’un enfant hospitalisé.
Quelquefois, les autres papas viennent le un panier de viennoiseries ravit Thomas Avec ses vingt chambres pour
week-end avec la fratrie et restent une nuit. qui apprécie ces petites attentions. Bientôt, deux ou trois personnes, elle
C’est animé ! » « Si Nélia avait été à l’école, la table est dressée. Autour d’elle, prend permet aussi aux parents de
on aurait dû s’organiser autrement. Je serais place Sidonie, une maman avec laquelle ils recevoir des visiteurs si le nombre
restée seule, sans Thomas, ajoute Linda. ont tissé des liens. « Nous sommes plutôt total n’excède pas cinq occupants.
Ou elle serait allée chez ses grands-parents. des communicants, au regard d’autres parents De quoi réunir la famille, quand les
Mais elle est mieux avec nous, moins sujette à qui souhaitent rester seuls ou en couple et enfants n’ont pas école, pour un
des crises de jalousie comme il y en a eu profiter du silence apaisant », témoigne Thomas.  temps de partage. La salle de jeux,
lorsque j’ai dû être, moi aussi, hospitalisée. débordant de jouets, est le lieu
Pour nous, c’est rassurant de la savoir heureuse, Le plus important, être ensemble privilégié des moins de 8 ans. Les
un sujet d’inquiétude en moins. Et puis, il y a plus grands profitent de l’espace
de la place dans la chambre, et tout ce qu’il Même si personne n’est obligé de parler multimédia, des livres ou du salon
faut pour l’occuper : la salle de jeux, l’espace de l’enfant hospitalisé, il est souvent le sujet télé. Côté activités, tantôt ce
multimédia… Les gens sont très gentils. des conversations. Mais cela n’entame pas sera un goûter, à la grande joie de
Cela va être difficile pour elle de partir ! » l’énergie de Nélia qui a vite fait de sauter madame Garreau, bénévole en
de sa chaise et promène sa poupée. « Elle est tricot depuis dix ans, qui apprécie
ici comme un poisson dans l’eau, même si ces après-midi joyeux quand il
elle fait parfois enrager sa mère qui dort y a des enfants, tantôt un atelier
avec le petit frère à l’hôpital, confie son père. masques mené tambour battant
Le soir, c’est un peu long pour moi, car je reste par une autre bénévole. Le vaste
dans la chambre près de la petite endormie. » jardin où l’on peut aussi déjeuner
Linda sait que ce n’est pas toujours facile, permet aux enfants de jouer
mais relativise aussitôt : « L’important, comme à la maison. L’essentiel
c’est qu’on soit à proximité d’Adam et que pour rester unis face à la maladie.
Nélia ait pu nous accompagner. Pour
nous, cette maison est extraordinaire ! » Contact
Maison Ronald McDonald de Nantes
62, quai Magellan, 44000 Nantes
Téléphone : 02 40 20 73 20
[email protected]

05

Ils témoignent
l’œil de…

DR
Karine Costa et Marion Virginie
Marchand, directrice et directrice Megglé,
adjointe de la Maison Ronald psychanalyste
McDonald de Nantes.
La Maison est une bulle pour Quand un enfant est hospitalisé,
les parents. C’est le week-end la fratrie est chamboulée du
ou durant les vacances que point de vue affectif et mental.
les fratries viennent, car souvent
les enfants sont scolarisés. Ceux L’enfant qui souffre a besoin
hospitalisés ont parfois des de sa mère, symboliquement
autorisations de sortie, voient le premier lien et objet d’amour.
un frère, une sœur en visite Mais les frères et sœurs aussi
ou séjournent le temps d’un ont un besoin physique de leur
traitement. Nous organisons maman. On leur demande
des soirées cinéma avec des de comprendre, mais ils sont
dessins animés. En plus de tiraillés, car l’enfant hospitalisé
la salle de jeux, nous proposons les prive d’elle. Ils peuvent
des livres, des coloriages… oublier sur le moment, mais
quand elle disparaît, ils
Sylvie Boutet (au centre), fantasment sur ce qui se passe
bénévole à la Maison de Nantes. sans eux. Il peut être important
J’aime accueillir les familles, de réaménager leur vie pour
leur faire visiter la maison. Cela qu’ils restent avec leur mère ou
m’arrive aussi de proposer des du moins qu’ils puissent « voir »
animations créatives. Je viens la vérité – l’autre est vraiment
avec le matériel et s’installe qui malade – et ne développent pas
veut, adultes, enfants. On ne une jalousie en se racontant
peut pas prévoir qui sera là, alors des histoires. Ne pas chercher
j’improvise. Quand je vois des à les préserver à tout prix, mais
enfants qui semblent s’ennuyer, les faire participer afin qu’ils
je leur propose de faire des ne se sentent pas étrangers
hérissons en pliage. Ils adorent ! ou exclus. Difficile tâche pour
les parents que d’être présents
pour tous. D’où l’importance
de rester soudés dans le « nous »,
maman, papa, nous la famille.

Psychanalyste spécialisée dans les troubles
de l’enfance et de l’adolescence, Virginie
Megglé a cosigné, avec Alix Leduc, Frères,
sœurs : sortir de ses blessures d’enfance,
Leduc.s éditions, 2015.
© Marie Barlois, DR
© Jimmy Delpire

06

Éric Mondet, franchisé Il s’engage - Agir ensemble
McDonald’s à Saint-Malo, à nos côtés
vice-président et trésorier Opération Partage du Cœur, du 7 au 14 juin 2017.
de la Fondation Ronald La Fondation Ronald McDonald Un bracelet comme un lien du cœur… Cette année,
McDonald depuis février 2017. fait partie de l’ADN des près de 1 000 restaurants McDonald’s se mobilisent
restaurants. Cela fait trente pour vendre des bracelets (1 euro) et soutenir les Maisons
ans que je travaille pour de parents et la Parenthèse Ronald McDonald.
l’enseigne, neuf ans que je La mini-collection 2017, signée de la créatrice Valérie
suis installé comme franchisé. Nylin, porte de pimpantes couleurs printanières.
J’ai toujours participé aux Une belle manière de contribuer à l’accompagnement
actions de la Fondation et des parents d’enfants hospitalisés.
aux collectes organisées pour
soutenir les Maisons de parents. Pour en savoir plus www.fondation-ronald-mcdonald.fr
Pour ces raisons, j’ai souhaité
m’investir davantage en entrant Valérie Nylin, créatrice d’objets déco.
au conseil d’administration « Auteure de livres pour enfants à l’origine, cela fait
de la Fondation, afin de maintenant près de quinze ans que je dessine mes
participer avec toute l’équipe à histoires sur des objets déco comme les boîtes en métal.
poursuivre son développement Je fonctionne toujours à l’émotion. Lorsque j’ai rencontré
et relever les défis à venir. l’équipe de la Fondation, j’ai été très touchée par
la beauté de ce qu’elle fédère au service des enfants
« En appui malades. C’est tout naturellement que j’ai accepté,
à la Fondation, pour la seconde fois cette année, de partager ce que
mon engagement j’ai de plus précieux : un dessin. J’ai voulu faire de ces jolis
professionnel petits bracelets des “coups de cœur” à collectionner. »
prend tout
son sens. » Valérie Nylin

La Fondation va notamment Les bracelets © Éric Garault, Jimmy Delpire
devoir s’adapter à l’évolution du cœur
des besoins des familles en
lien avec l’évolution des modes Un grand merci
d’hospitalisation. La maladie également à nos fidèles
d’un enfant, c’est, dans l’échelle partenaires : Altavia Lille,
des épreuves de la vie, une
chose terrible. Aider les familles Martin Brower, Staci,
à traverser ces moments STI France, The
difficiles, c’est l’opportunité Marketing Store.
de donner du sens à mon
engagement professionnel. Fondation
Ronald McDonaldTM

Sous l’égide de la Fondation de France

TM

Pour soutenir notre action auprès
des familles, faites un don sur

fondation-ronald-mcdonald.fr

07

Comment avez-vous choisi et apprivoisé Quel message porte Rencontre
les cinq petits héros du film ? votre film qui explique
Je n’ai pas fait de casting : cela aurait été © Aglaé Bory pour DLMson succès ?
indécent. J’ai travaillé avec un réseau Les enfants gravement
de contacts en hôpital pour trouver des malades restent des
enfants à la personnalité ouverte, avec enfants. Leur vie n’est
un vécu installé avec la maladie. J’ai pas définie par la
demandé aux enfants d’intégrer la caméra maladie. Ils savent
– unique, pour ne pas les traquer – dans prendre chaque instant
leur quotidien. Ils pouvaient demander comme il vient : pleurer
à l’allumer ou à la couper et restaient donc quand c’est triste et
maîtres de ce qu’ils souhaitaient partager. rire quand c’est joyeux.
Ce que j’ai voulu
Vous animez autour du film des rencontres-débats* réveiller en nous,
avec le public. Que retenez-vous de ces moments ? adultes, c’est cet esprit
Il y a souvent quatre générations dans la salle : d’enfance que nous
des personnes âgées qui vont rarement au cinéma, avons enfoui. Car c’est
beaucoup d’enfants et de jeunes. Cela montre, un chemin de bonheur
je crois, l’universalité du message véhiculé par le film. que de le retrouver.
Le succès du film est là.
*La Fondation et la Maison de parents de Strasbourg ont animé deux
rencontres-débats autour du film. Anne-Dauphine Julliand,
écrivain et réalisatrice
Le monde hospitalier tel que
vous l’avez côtoyé vous paraît-il… 2011 Publication
hospitalier pour les enfants ? de Deux petits pas
Le cadre y a été rendu plus accueillant. sur le sable mouillé,
Les petits n’y sont donc plus dépossédés un livre témoignage
de leur vie d’enfant. Les médecins sur la perte de sa fille
les écoutent davantage. La tolérance zéro aînée et la maladie
face à la douleur et le développement de la seconde.
des soins palliatifs pédiatriques sont des 2017 Rencontre avec
avancées énormes. C’est du côté de la Fondation Ronald
la place faite aux parents qu’il reste des McDonald qui
progrès à faire. C’est compliqué de vivre s’engage à soutenir
l’éclatement familial, l’inconfort de nuits la promotion
passées sur un fauteuil… Tout ce qu’on met du film Et les
en œuvre pour faciliter la vie des parents, mistrals gagnants
on le fait pour leurs enfants hospitalisés. et à animer des
rencontres-débats.
Aimer la vie, même si… Sortie du film
dans les salles
La réalisatrice Anne-Dauphine Julliand signe avec le 1er février.
Et les mistrals gagnants un film hymne à la vie.
À la vie à hauteur d’enfant, ancrée dans l’instant.
Une leçon apprise de ses deux petites filles,
victimes d’une maladie neurodégénérative.


Click to View FlipBook Version
Previous Book
MENTOR/MENTEE
Next Book
LOYAL PATIENTS, THRIVING PRACTICES - clspectrum.com