The words you are searching are inside this book. To get more targeted content, please make full-text search by clicking here.

HEBDO PETAH TIKVA X PRESS_tsav_5780_Layout 1

Discover the best professional documents and content resources in AnyFlip Document Base.
Search
Published by petahtikvavsl, 2020-04-05 18:11:14

HEBDO PETAH TIKVA X PRESS_tsav_5780_Layout 1

HEBDO PETAH TIKVA X PRESS_tsav_5780_Layout 1

DÉBUT DU CHABBAT 19H07 SORTIE DU CHABBAT 20H13

SAMEDI AVRIL NISSAN
DIMANCHE
LUNDI 04 10
05 11
MARDI 06 12
RECHERCHE DU HAMETS 07 13

MERCREDI 08 14 "Ceci est la règle du sacrifice expiatoire: à
l'endroit où est immolé l'holocauste, là
EREV PESSAH - MANGER LE HAMETS AU PLUS TARD JUSQU’À 10H16 sera immolé l'expiatoire, devant l'Eternel."
(Lévitique, 6, 18)
BRULER LE HAMETS À 11H35 - ALLUMAGE 19H14 - EROUV TAVCHILINE Parmi les différents sacrifices dont nous
entretient encore cette SIDRA , relevons
PREMIER SEDER l'offrande qui est présentée par celui qui a
commis un péché.
JEUDI 09 15 Lorsqu'une telle personne voudra se libérer totalement de sa faute, après avoir fait
PREMIER JOUR DE PESSAH pénitence et réparé le mal occasionné par elle, il lui faudra encore, pour tirer un
trait final sur son péché et l'effacer complètement, offrir à l'Eternel un sacrifice
ALLUMAGE APRÈS 20H 20 - OMER 1 AU SOIR expiatoire appelé 'HATAT. À propos de cette offrande, la Torah précise qu'elle
sera présentée à l'Eternel au même endroit de l'autel où, habituellement, est offert
DEUXIÈME SEDER le OLA, l'holocauste, ce sacrifice destiné à être complètement brûlé en l'honneur
de l'Eternel. Une précision identique est donnée également un peu plus loin, à
VENDREDI 10 16 propos du ACHAM (sacrifice expiatoire ) qui, lui aussi, est apporté par celui qui
veut se faire pardonner un délit. Pourquoi, pour ces deux sortes de sacrifices, la
DEUXIÈME JOUR DE PESSAH Torah a-t-elle tenu à nous apporter une telle indication ?
Mettons-nous un instant à la place de l'homme qui a commis une faute et qui est
ALLUMAGE 19H 16 - OMER 2 AU SOIR prêt à tout faire pour la réparer, voilà qu'il lui faut encore se présenter au Temple
et offrir à Dieu un sacrifice. Or, une telle offrande se faisait en public. Aussi la
NAHALOTH Torah n'a-t-elle pas voulu que tous les fidèles ou les curieux assemblés là puissent
se rendre compte qu'une personne donnée était en train d'offrir à Dieu un sacrifice
HOMMES pour se faire pardonner une faute. Sinon, ç'aurait été infliger au pénitent repenti
11 Nissan ELIYAHOU HAZAN BAR AICHA Z’L un affront et une honte qui l'auraient marqué à tout jamais et l'auraient,
11 Nissan DAVID ANIDJAR Z’L éventuellement, empêché une autre fois de faire de nouveau pénitence.
12 Nissan BENDAVID YAMIN Z’L C'est pourquoi, en lui faisant apporter son sacrifice à l'endroit où l'on offrait
13 Nissan ABENAÏM SALOMON Z’L habituellement le OLA, la Torah a empêché qu'on puisse reconnaître la nature
13 Nissan MAHFODA JOSÉ Z’L de son sacrifice et lui a donc épargné une humiliation inutile. Mais de plus, elle a
14 Nissan HAÏM BOHBOT Z’L tenu à nous faire comprendre que la pénitence était affaire privée - entre l'homme
14 Nissan DAVID AMAR Z’L et Dieu. (source: lamed.fr)
14 Nissan MARCEL MAKHLOUF HAMOU Z’L
15 Nissan BENARROCH SIMON Z’L Attention : ce feuillet ne peut pas être transporté dans le domaine public pendant le Chabbat.
16 Nissan JOSEPH LÉVY Z’L

FEMMES
15 Nissan RACHEL HAZAN Z’L
15 Nissan COHEN OHANA SOLANGE Z’L
16 Nissan DINA DADOUN Z’L

INFORMATION: Communauté Sépharade de Ville St-Laurent (CSVSL) • SYNAGOGUE : PÉTAH TIKVA
2650 St-Louis, Ville Saint- Laurent, Québec, H4M 1P8 • Tél: (514) 744-3434 • Fax: (514) 744-3958 • www.petah-tikva.org

Graphisme : MPI Impressions, Michel Perez 514 236 0526


Click to View FlipBook Version
Previous Book
SOFAS
Next Book
El hombre ilustrado - Ray Bradbury