The words you are searching are inside this book. To get more targeted content, please make full-text search by clicking here.
Discover the best professional documents and content resources in AnyFlip Document Base.
Search
Published by Tangente, 2018-12-14 09:01:27

Brochure hiver-printemps 2019

Brochure hiver-printemps 2019

1


Hiver Tangente souhaite honorer et recon-
Printemps naitre que nous sommes en territoire
2019 Kanien’kehá:ka non cédé, un lieu
ancestral de rassemblement des
nations huronnes-wendat et algonquines-
anishinaabe nommé Tio’tia:ke. Nous
reconnaissons que nous sommes situés
sur un territoire ayant été un lieu de
créativité humaine et de partage de
danses pendant des milliers d’années
et nous sommes reconnaissants de
pouvoir y collaborer, apprendre, créer
et partager la danse.

Tangente wishes to honour and acknowledge that we
are on unceded Kanien’kehá:ka territory, an ancestral
meeting place for the Huron-Wendat and Algonquin-
Anishinaabe nations named Tio’tia:ke. We acknowledge
that we are located on a land that has been the site of
human creativity and dance for thousands of years,
and are thankful that we are able to collaborate, learn,
create, and share dance here.

tangentedanse.ca

Tangente seeks out, nurtures, champions, presents
inventive, neo-choreographic, inter-trans-cross-
disciplinary, expanded dance projects by artists, new
faces from here, and everywhere else who revitalize,
challenge, inspire so that you, spectators, witnesses,
participants may experience what is most remarkable
about human beings: our imagination.


Tangente déniche, présente, accueille, soutient

les projets artistiques, chorégraphiques,

néo-chorégraphiques,
néo-inter-trans-disciplinaires

d’artistes, de nouveaux visages,
surtout d’ici,
mais d’ailleurs aussi


qui questionnent, transforment, influencent

pour que vous, spectateurs, témoins, participants
découvriez, viviez, expérimentiez, stimuliez
ce qu’il y a de plus merveilleux chez l’être humain :

l’imagination.


Programme triple / Programme double / Programme triple /
Triple bill Double bill Triple bill

Élian Mata Amélie Rajotte Joey Eddy,
+ + William Ellis,
Dana Dugan Aliah Schwartz Robert Kingsbury,
& Guillaume Kate Nankervis,
17 au 20 Jan. Loslier-Pinard Andrew Tay
+
P. 6 24 au 27 Jan. Bettina Hoffmann

P. 8 31 Jan. au 3 Fév.

P. 10

Programme double / Programme triple / Programme double /
Double bill Triple bill Double bill

Geneviève Cédric Delorme- Bailey Eng
Jean-Bindley Bouchard +
+ / Alexandre Morin
Freya Björg Castel Blast +
Olafson Annie Gagnon 7 au 10 Mars
+ Camille
14 au 17 Fév. Lacelle-Wilsey P. 16

P. 12 21 au 24 Fév.

P. 14

Programme double / Programme double /
Double bill Double bill

Antoine Leticia Vera
Turmine +
+ Sarah Maria
François Samaniego
Marquis

28 au 31 Mars P. 18 4 au 7 Avr. P. 20


Programme septuple / Programme double /
Septuple bill Double bill

Borealis Soul Tanveer Alam
+ Shanyça +
Elie-Leconte Sonia St-Michel
+ Mecdy & Julie Beaulieu
Jean-Pierre
+ Emmanuelle 2 au 5 Mai P. 24
Lê Phan
+ Magdalena Atelier-spectacle jeune
Marszalek + public / Children’s work-
Celine Richard- shop + show
Robichon +
Victor Sono & Nate Yaffe
Tito Sono

25 au 28 Avr. 18 + 19 Mai P. 26

P. 22

École de danse École de danse
contemporaine contemporaine
de Montréal de Montréal

Sophie Corriveau Marie Béland +
+ Collectif Marie Chouinard
La Tresse + + Alan Lake
Pierre-Marc
Ouellette

15 au 18 Mai P. 28 22 au 25 Mai P. 29


Programme triple / Triple bill – Espace Orange

Élian Mata

 FORÊT

Dans le calme et la noirceur nait une microsociété In calm and darkness, a naked
d’êtres humains nus en position fœtale. Cette tribu micro-society of human beings
aux physiques disparates est répandue à travers materiaizes. The physiologically
l’espace. Leurs yeux sont fermés. Doucement, ils disparate tribe lies strewn across
se déplient, prennent vie et se réunissent instincti- the floor in fetal crouches. Their
vement pour former un magma de corps entremêlés. eyes are closed. Ever so slowly, they
À mesure que ces tableaux progressent, le sentiment unfold, come to life and instinct-
de bien-être se détériore. La nudité n’est plus tolérée. ively gather to form a magma of
Le vêtement fait son apparition, mais ces menus entangled bodies. As these tableaux
articles sculpturaux ne font que sexualiser la chair, progress, the sense of well-being
ne cachant rien. En exposant la force brute et la deteriorates. Nudity is no longer
vulnérabilité du corps au naturel, cette performance tolerated. Clothing appears, but
concrète jette un regard sociologique sur la genèse these airy sculptural garments only
de l’humanité. serve to sexualize the flesh, hiding
nothing. By exposing the natural
body’s raw power and vulnerability,
this performance concrète
reimagines the birth of humanity
through a sociological lens.

Sur scène / Onstage Collaborateurs / Collaborators © David Wong

Matéo Chauchat Hugo Dalphond
Marianne Gignac-Girard OX’L
Élian Mata Jessica Serli
Naïla Rabel
Jean-Philippe Ung 6
Jacqueline van de Geer


17, 18, 19 Jan. 19h30, 20 Jan. 16h Rencontre après la représentation / 18 Jan.
Meet the artists after the performance

Dana Dugan

MEATmarket

(trans)FIGURation

© Jim Mneymneh Cette artiste-chercheuse défie les Sur scène / Onstage
notions traditionnelles de perfor-
mance de cirque et de rencontre Dana Dugan
avec le public. Dans la première
de deux études engagées, nous Collaborateurs / Collaborators
décrivons des cercles autour d’elle,
la regardant alors qu’elle pend AndréAnn Cossette
du plafond comme une carcasse. Hugo Dalphond
En contrepoint aux sons sinistres Andréane Leclerc
d’un banjo jouant des airs de Bach, Danica Olders
elle se débat pour préserver son
humanité, se pliant et se dépliant
lentement. Pour sa deuxième pièce,
apparaissant telle une cigale anthro-
pomorphisée en période de mue,
elle manipule un parachute délicat
comme une sculpture vivante. Son
esthétique grotesque incarne des
discours féministes sur la déshuma-
nisation, la violence, la maternité,
le vieillissement et l’obsolescence.
Une rencontre émouvante et
méditative.

This artist-scholar defies traditional notions of
circus performance and audience encounters.
In the first of two politically charged studies, we
circle her, gazing down at her as she dangles like
a carcass. In counterpoint to the sinister sounds
of Bach on banjo, she claws for her humanity,
slowly folding and unfolding. For her second
piece, as an anthropomorphized molting cicada,
she manipulates a delicate parachute like a living
sculpture. Her grotesque aesthetic embodies
feminist discourses on dehumanization, violence,
motherhood, aging, and obsolescence. A stirring
and meditative encounter.

7


Programme double / Double bill – Espace Vert Angie Cheng © Nelly-Ève Rajotte

Amélie Rajotte

La possibilité d’une tragédie

Sur scène / Onstage

Angie Cheng
Nelly-Ève Rajotte
Jessica Serli

Collaborateurs / Collaborators

Jasmine Kabuya-Racine
Alexandre Pilon-Guay
Mélanie Primeau
Marie-Philippe Santerre

Une coprésentation avec /
A copresentation with

Dans une pièce blanche, deux danseuses posent Inside a white room, two dancers
des gestes lents à l’intérieur d’un module de gesture slowly in a garden housed
huit pieds de diamètre transformé en jardin. within an eight-foot round module.
Un SCION filtre les fréquences captées par des A SCION filters frequencies picked
électrodes reliées aux plantes et aux interprètes. up by electrodes hanging from the
À partir de ces éléments, une musique ambiante ceiling and attached to plants and
mélodique est produite en direct, des sons orga- performers. From these elements, a
niques, mais aux textures étranges. Encerclant melodic, ambient music is generated
l’action, nous plongeons dans une expérience live, natural sounds with strange
sensorielle, immersive, contemplative. En res- textures. We surround the action,
sortent notre rapport avec notre environnement entering a sensory, immersive and
immédiat, notre désir de tout contrôler et la contemplative experience. One might
beauté sublime décelée dans ce qu’il y a de plus glean the rapport we entertain with
petit. Alors que les plantes envahissent la scène, our immediate environment, our need
on peut se poser la question : la nature serait- for control, and the sublime beauty
elle plus intelligente que l’humain ? found in small things. As the plants take
over, we can wonder: is nature more
intelligent than humans?

8


24, 25, 26 Jan. 19h30, 27 Jan. 16h Rencontre après la représentation / 25 Jan.
Meet the artists after the performance

Aliah Schwartz
& Guillaume
Loslier-Pinard

No Need For Blue Jeans Here

Guillaume Loslier-Pinard © Aliah Schwartz Des objets récupérés composent un paysage Recycled objects make up an absurd
absurde : un vieil abri pour automobile, des landscape: a car tent, rocks, dead
pierres, des plantes mortes, de la terre, un tuyau potted plants, dirt, a hose, a toolbox.
d’arrosage, une boite à outils. Deux personnes  Two people create an ecosystem with
créent un écosystème comportant différents different life cycles as they exploit
cycles de vie, exploitant autant des éléments both natural elements and synthetic
naturels que des objets synthétiques qui prend- objects that will take hundreds of
ront des centaines d’années pour se décomposer. years to decompose. One wears a
L’une porte un pot de fleurs sur la tête tandis que flowerpot on their head while the
l’autre parait fragmentée à travers le paysage. Une other appears fragmented throughout
esthétique environnementale insolite et ludique. the landscape. A bizarre and playful
ecoaesthetics.

Sur scène / Onstage

Guillaume Loslier-Pinard
Aliah Schwartz

Collaboratrice / Collaborator

Darah Miah

9


Programme triple / Triple bill – Espace Orange

Joey Eddy
William Ellis
Robert Kingsbury
Kate Nankervis TORONTO
Andrew Tay

WorkingOn WorkingOnUs

Brouillant les frontières entre un party déchainé et Sur scène / Onstage
une recherche physique rigoureuse, ce collectif cultive
l’inconfort avec joie. Cette expérience corporelle Joey Eddy
queer explore le palpitant potentiel des relations de William Ellis
pouvoirs entre danseur et chorégraphe comme Robert Kingsbury
« spectacle ». C’est une réaffectation subversive et Kate Nankervis
ludique du processus de répétition à des fins choré- Andrew Tay
graphiques; de vraies prises de décision en temps
réel, repoussant les limites de ce qu’une performance Collaboratrices / Collaborators
artistique peut être. Travailler avec la peau et la chair
comme matériaux, c’est périlleux. Karine Gauthier
Ame Henderson

Production

Indefinable Folks

Blurring the lines between a wild party and
rigorous physical research, these artists
find joy in uncomfortable situations. This
queer body experience explores the power
dynamics between dancer and choreogra-
pher as an exciting possibility for spectacle.
Working with skin and flesh as material is
delightfully complicated! This is a subversive
and playful repurposing of the rehearsal
process as a choreographic gesture; avoiding
theatricality for real decision-making that
pushes the boundaries of what a perform-
ance can be.

© Erato Tzavara


31 Jan. 1, 2 Fév. 19h30, 3 Fév. 16h Rencontre après la représentation / 1 Fév.
Meet the artists after the performance

Bettina Hoffmann

Drain & Hold On — projection vidéo

Deux œuvres vidéo dans le même esprit Two distinct video works share an ethos as the
offrent des perspectives intimes et camera’s mechanical eye follows the slow and
insolites sur les mouvements lents et suspended movements of the dancers from
suspendus des danseurs à travers l’œil intimate and unusual perspectives, immersing
mécanique de la caméra, nous plongeant us in conflicts that shift between violence and
dans des conflits qui vacillent entre tenderness. The framing is tight, but the space
violence et tendresse. Malgré un cadrage – defined only by amplified noises emitted by
serré, l’espace – défini uniquement par the performers – seems vast and empty. Through
les bruits amplifiés émis par les inter- experimentation and play, arbitrary rules are
prètes – parait vaste et vide. Par le jeu et introduced into the dancers’ tasks, limiting natu-
l’expérimentation, des règles arbitraires ral and instinctive action and forcing proximity. 
sont introduites dans les tâches que The physicality is rough and intense. As roles
les danseurs doivent exécuter, limitant shift, so do alliances.
les actions naturelles et instinctives et
forçant la proximité. La physicalité est À l’écran / Onscreen
intense, même brutale. Tandis que les
rôles changent, les alliances doivent être Ilya Krouglikov
renégociées. Kate Ladeheim
Mélanie Lebrun
Keven Lee
Freja Mitchel
Katie Philp
Suzan Polat

© Bettina Hoffman

11


Programme double / Double bill – Espace Vert

Geneviève
Jean-Bindley

Ne me dis pas que tu m’aimes

A karaoke bash. A pool party. A night at the club. But Une soirée karaoké. Un party Élisabeth-Anne Dorléans © Josée Lecompte
really a musical comedy set to Navet Confit’s songs. piscine. Une sortie au bar. Mais
This deconstructed dance is a patchwork of contem- en fait une comédie musicale
porary jazz, a colourful pop aesthetic, synchronized carburant aux chansons de Navet
swimming, animalistic movement, artificial gestures, Confit. Cette danse déconstruite
absurd texts, soft melodies, and overconsumption of est un patchwork de jazz contem-
stuff. We’re talking about the psychology of consump- porain, d'une esthétique pop
tion. Where are we going with this? Will we come out colorée, de nage synchronisée,
winners or losers? A symbol of eternal dependence, a de mouvement animal, de gestes
luxurious stuffed dog keeps popping up. This is serious. artificiels, de textes absurdes, de
mélodies sensibles et de surcon-
sommation d’éléments. On parle
de la psychologie de la consom-
mation. Où allons-nous ainsi ?
En sortirons-nous vainqueurs ou
perdants? Symbole de dépendance
éternelle, un magnifique chien en
peluche accompagne les inteprètes
partout où elles vont. C’est du
sérieux.

Sur scène / Onstage

Marie-Ève Dion
Élisabeth-Anne Dorléans
Myriam Foisy
Jacinthe Léger-Leduc
Marie-Philippe Santerre

Collaborateurs / Collaborators

Carl-Éric Hudon
Navet Confit
Gaspard Philippe
Daniel Bindley

12


14, 15, 16 Fév. 19h30, 17 Fév. 16h Rencontre après la représentation / 15 Fév.
Meet the artists after the performance

Freya Björg
Olafson WINNIPEG

Release Technique (2011)
—projection vidéo

Alors que, blessée, elle explorait le corps numé- While injured, Freya was investigating
rique, Freya a découvert la plateforme Falling digital bodies when she came upon
Woman sur Internet, qui lui rappela le Skinner the free online game platform Falling
Releasing Technique. Elle pensait au travail Woman, which called to mind Skinner
physique, aux limites du corps et au mouvement Releasing Technique. She was thinking
tout fait, et recherchait des méthodes d’entrai- about the limits of the body, labor and
nement et de discipline. Cette étude épuisante ready-made movement, and looking at
et enivrante de la relation du corps à la gravité methods of training and disciplining
dans le cyberespace vous paraitra apaisante ou bodies. This exhausting and exhilarating
vous rendra inconfortable. Cette vidéo fait partie study of the body’s relationship to gra-
de la série Keystroke Choreographies. vity in cyberspace will either strike you
as soothing or make you queasy. This
video is part of the Keystroke Choreo-
graphies series.

13


Programme triple / Triple bill – Espace Orange

INSTALLATION LUMINEUSE

Cédric
Delorme-Bouchard

CHORÉGRAPHES INVITÉS

Castel Blast
Annie Gagnon
Camille Lacelle-Wilsey

Dispositif

Un mur de lumière blanche de neuf pouces de A wall of white light only nine inches deep
profondeur est le concept phare de ce projet is the core concept of this curatorial
commissarial proposé à deux chorégraphes et proposal to two choreographers and one
un collectif interdisciplinaire : Annie Gagnon, interdisciplinary performance collective:
Camille Lacelle-Wilsey et Castel Blast. Cette Annie Gagnon, Camille Lacelle-Wilsey,
deuxième itération d’une recherche sur and Castel Blast. This is the second, more
l’architecture immatérielle – suivant Lamelles, movement-oriented iteration of an investi-
présentée avec sept interprètes à l’Usine C en gation into immaterial architecture, in the
2018 – se penche sur le mouvement. Pour cette aftermath of Lamelles, presented at Usine
version, le scénographe-commissaire devient C last season with seven performers. In this
dramaturge en soutien aux créateurs. Une version, the scenographer-curator slips
brillante rencontre entre corps et lumière. into the skin of a dramaturge in support of
the creators. A brilliant encounter between
bodies and light.

Sur scène / Onstage Laura Heather Jeffery Collaborateur / Collaborator
Alanna Kraaijeveld 
Maude Arès  Katia Lévesque Simon Gauthier
Charles Brecard  Nien Tzu Weng
Lena Demnati
Annie Gagnon
Laury Huard

14


21, 22, 23 Fév. 19h30, 24 Fév. 16h Rencontre après la représentation / 22 Fév.
Meet the artists after the performance

© Maxime Robert Lachaine

Atelier jeunesse
Table ronde
P. 31

15


Programme double / Double bill – Espace Vert

Bailey Eng

Look

Sur scène / Onstage

Bailey Eng

Collaborateurs / Collaborators

Hugo Dalphond
Marie-Ève Dion
Li Ming Parisé
Eric Séguin

Bailey Eng © Gabriel Germain

À travers la découverte d’une créature mystérieuse Through the metaphor of discove-
nommée Look, cette étude explore l’expérience ring an unfamiliar creature named
humaine et l’idée d’évoluer dans un habitat naturel. Look, this study investigates human
L’humanité se dirige-t-elle vers un avenir robotique, experience and the idea of inhabiting
loin de son passé animal? En questionnant les traits a natural environment. Is humanity
humains reconnaissables chez l’animal, ou les traits moving towards a robotic future,
animaux chez l’humain, Look attire l’attention sur away from an animal past? In ques-
notre existence grâce à ses différents rythmes tioning what is recognizable as human
physiques, biologiques et empathiques. Engagée in animals, or animal in humans, Look
dans une physicalité exigeante, organique et réac- draws attention to our existence in
tive, Bailey explore l’anatomie de la créature et son its physical, biological, and empa-
interaction avec différents environnements; elle thetic rhythms. Engaging in a deman-
respire, attend, regarde, bouge. Elle souhaite créer ding physicality, organic and reactive,
une expérience méditative qui incite à l’observation, Bailey explores the creature’s
autant externe qu’interne. anatomy and how it interacts with
different environments – traveling,
breathing, waiting, looking. She
wishes to create a meditative
experience that enhances observa-
tion, both external and internal.

16


7, 8, 9 Mars 19h30, 10 Mars 16h Rencontre après la représentation / 8 Mars
Meet the artists after the performance

Alexandre Morin

Breach

Simon Renaud, Noémie Dufour-Campeau © PO Cadieux Immersion poétique et politique abordant la A poetic and political immersion
hiérarchie de notre relation avec le monde exploring the hierarchy between
animal, cette pièce est un Marineland choré- humans and animals; a choreo-
graphique qui interroge l’état périlleux de nos graphic Marineland questioning
océans, une dissolution respiratoire qui sonde the perilous state of our oceans;
la profondeur du souffle et l’empathie kines- a deep dive into the body through
thésique chez le spectateur. Ici, la fluidité de breath, awakening the kinesthetic
six interprètes côtoie le statisme des épaulards… empathy of the spectator. Onstage,
gonflables : le naturel et le synthétique s’accou- the fluidity of the performers is
plent. Breach : le saut hors de l’eau qu’exécute juxtaposed with the stillness of
l’orque lorsqu’il veut respirer; le choc ressenti à plastic orcas. Breach: the leap that
la lecture des travaux de la biologiste Ingrid killer whales make when coming up
Visser. Une brèche dans laquelle baignent, unis for air, as well as the shock experi-
par le même air, danseur.se.s, spectateur.rice.s  enced reading the work of biologist
et créatures, tous et toutes submergées dans Ingrid Visser. This performance
un écosystème sonore délirant et hypnotique. draws us into a space in which
dancers, spectators, and creatures
coexist, connected through the air
we breathe. Submerged in a sound
bath, we are engulfed in a delirious
and hypnotic ecosystem.

Sur scène / Onstage

Ivanie Aubin-Malo
Noémie Dufour-Campeau
Jonathan Goulet
Alexandre Morin
Chloé Ouellet-Payeur
Simon Renaud

Collaborateurs / Collaborators

Angie Cheng
Hugo Dalphond
Mathieu Leroux
Sophie Michaud

17


Programme double / Double bill – Espace Orange Forfait Découverte
Discovery Package

Antoine Turmine

À ceux et celles qui aiment (s’)oublier

Antoine Turmine © Justine Latour

S’interrogeant sur les codes de la gigue, Antoine (Re)questioning the codes of gigue,
fait de la scène son atelier avec cette œuvre infor- Antoine treats the stage like a work-
melle parsemée de moments magiques. Dans cette shop in this informal work interspersed
performance percussive sur le thème de la trace with moments of magic. In this percus-
où il (re)trouve son groove et fait cohabiter geste sive performance about traces, he
et poids, nous voyageons entre trois espaces- finds his groove in the cohabitation of
temps : des endroits imaginaires délimités par une weight and gesture. We travel through
petite planche, un bureau de travail et un vaste three imaginary spaces demarcated
plancher de danse noir et blanc où le danseur by a small plank, an office desk, and
disparaît à travers sa musique. Il exploite rythme an expansive black and white dance
et son comme témoignage de ce qu’il aime de floor. Through rhythm and sound, the
cette danse. dancer manages to disappear into his
music. It’s what he loves about this
dance form.

Sur scène / Onstage Collaborateurs / Collaborators Une coprésentation avec /
A copresentation with
Antoine Turmine François Millette
Ian Yaworski

18


28, 29, 30 Mars 19h30, 31 Mars 16h Rencontre après la représentation / 29 Mars
Meet the artists after the performance

François Marquis

Sans faire de bruit

© Frédérique Bérubé Un metteur en scène s’attaque main-
tenant à la chorégraphie. Composant
une pièce comme s’il s’agissait d’une
œuvre littéraire où chaque mouvement
mène au suivant, mais sans trame
narrative, il crée un environnement où
la surveillance et le contrôle règnent.
Dans cet espace, il est difficile de
bouger, de réagir, d’exister. Quatre
femmes demeurent unies dans ce
monde où la spontanéité est étouffée.
Elles doivent compter les unes sur les
autres si elles veulent entrevoir l’espoir,
survivre et danser.

A theatre director takes a choreographic turn.
Composing movement as if it were a literary work in
which each phrase leads to the next, but without the
logic of narrative, he shapes a diffuse environment
predominated by control and surveillance. Inside this
intimate enclosure, it is difficult to move freely, to
respond, even to exist. Four women remain united in this
world where spontaneity is impeded. They must rely on
one another if they are to hope, to survive and to dance.

Sur scène / Onstage

Audrey Bergeron
Élise Bergeron
Annik Hamel
Kim Henry

Collaborateurs / Collaborators

Éric Forget
Mathieu Marcil

19


Programme double / Double bill – Espace Vert Forfait Découverte
Discovery Package
Leticia Vera

La Soif

Mariana Minutti © Damian Siqueiros

Autour de nous : un univers mystique blanc, comme si Sur scène / Onstage
nous nous trouvions au centre d’une goutte d’eau. Une
bande originale de Moe Clark, poète multidisciplinaire Ivanie Aubin-Malo
métisse et compositrice pour pédales d’effets, remplit Barbara Diabo
l’espace. Chorégraphe mexica, Leticia a grandi à Mexico, Mariana Minutti
où l’eau n’était pas courante. À l’aide de photos, de
sons et de danses, elle rend hommage à la puissance Collaborateurs / Collaborators
de l’eau et dépeint les impacts de la sécheresse. Vêtues
de blanc, trois femmes deviennent les gardiennes de Chantal Labonté
l’esprit de l’eau et de sa pureté, remuant avec la force Leken
calme d’un lac, puis avec la fermeté et la constance Damian Siqueiros
évoquées par l’aridité. La soif, c’est l’avant-gout de la
mort.

We enter a mystical white world, as if stepping into a drop of water. A sound-
track by Moe Clark, multidisciplinary Métis poet and looping pedal composer,
fills the space. A Mexica choreographer, Leticia grew up in Mexico City, where
water did not flow freely. Through photography, sound and dance, she pays
homage to the power of water and depicts the effects of its scarcity. Dressed
in white, three women become guardians of water’s spirit and purity, moving
with the calm strength of a lake, then with the density and sustainment evoked
by dryness. To be thirsty is to hover between life and death.

20


4, 5, 6 Avr. 19h30, 7 Avr. 16h Rencontre après la représentation / 5 Avr.
Meet the artists after the performance

Sarah Maria
Samaniego PHILIPPINES

Paagos (Drift)

Sarah Samaniego © Louise Jashil Sonido La musique des vagues de l’Océan Pacifique nous We hear the mesmerizing sounds of
envoute. Une projection vidéo plus grande que Pacific Ocean waves. A larger-than-life
nature du corps de l’interprète s’abandonnant video projection of the performer’s
aux courants marins couvre le plancher. Elle bouge body drifting in the water washes
sans bouger. Pour cette jeune danseuse de Manille, across the floor. She is moved without
le processus de création fut un cheminement spiri- moving. For this young dancer from
tuel, l’océan l’affranchissant de sa formation en Manila, the creative process has been
ballet, la menant de la peur à l’acceptation. Nourrie a personal journey of learning from
par une vision chrétienne du monde, de la vulné- the ocean, which stripped away her
rabilité elle pêche de la force. Son corps se plie ballet training as she progressed from
et se déplie, épousant une gestuelle poétique fear to acceptance. Nourished by her
instable, fluide et continue. Assis autour d’elle, Christian outlook, she finds strength in
nous l'observons ne faire qu'un avec la mer. vulnerability. Her folding and unfolding
body feeds a poetic movement
language that is unstable, fluid, and
continuous. Sitting around her, we
witness her surrendering to the water.

Sur scène / Onstage

Sarah Maria Samaniego

Collaboratrices / Collaborators

Roselle Pineda
Louise Jashil

21


Programme septuple / Septuple bill – Espace Orange

Borealis Soul WHITEHORSE
Shanyça Elie-Leconte
Mecdy Jean-Pierre
Emmanuelle Lê Phan
Magdalena Marszalek
Celine Richard-Robichon
Victor Sono & Tito Sono

Les Soirées 100Lux 2019

Sept danseurs urbains et de rue canadiens Seven of Canada’s seasoned urban/
explorent de nouveaux territoires, ouvrant leur street dancers move into uncharted
âme et leur corps à quelque chose de viscéral, territories as they open their bodies
personnel et imaginatif. Ce programme marque and souls to something that is visce-
la première association de Tangente avec Axelle ral, personal and imaginative. This
Munezero en tant que fondatrice et commissaire program marks Tangente’s first
de l’organisation 100Lux, qui en est à sa septième engagement with Axelle Munezero as
année de production d’événements et d’activités. the founder-curator of the 100Lux
Ces sept courtes œuvres incluent notamment des dance organization, which is in its
projections vidéo, de la musique live, des rappeurs seventh year of producing events and
et des D.J., témoignant de visions et d’approches activities. These seven short creations
du mouvement vastes et variées. Au cœur de ces include video projections, live music,
prestations se trouvent des questions sur l’iden- emcees, deejays, and more, offering
tité et l’appartenance culturelle. evidence of vast and varied visions and
movement approaches. At their heart,
these performances embody questions
about identity and cultural belonging.

Entretien animé
par Helen Simard
P.31

22


25, 26, 27 Avr. 19h30, 28 Avr. 16h Rencontre après la représentation / 26 Avr.
Meet the artists after the performance

Magdalena Marszalek, Shanyça Elie-Leconte aka Boubou © Do Phan Hoi

Sur scène / Onstage Celine Richard-Robichon Une coprésentation avec /
Alex Robinson A copresentation with
Marie-Ève Bernard Elie-Anne Ross
Martine Castera Tito Sono
Junior Dorsaint Victor Sono
Shanyça Elie-Leconte Achraf Terrab
Valérie Herdes & plus / more
Kelvin
Magdalena Marszalek
Jordan Reti

23


Programme double / Double bill – Espace Vert Tanveer Alam © Alvin Collantes

Tanveer Alam

Éclosion

Ce jeune virtuose bangladeshi-
canadien cherche à éveiller son
corps et son esprit. Inspiré par
Kumudini Lakhia, figure de proue
du kathak, il se questionne :
« Que puis-je apporter à cette
danse ? Pourquoi a-t-elle besoin
de moi ? » Porté par une trame
électronique, il cultive une
temporalité non-linéaire, délais-
sant la structure de la musique
indienne classique. Il s’exprime
par motifs rythmiques, fusionnant
émotion et composition. Sa danse
viscérale et nuancée se déploie
dans l’espace, mais aussi dans
les profondeurs de son corps.
Le danseur se réinvente à travers
la danse.

This young Bangladeshi-Canadian virtuoso sets
out to awaken his own body and spirit. Inspired
by Kathak innovator Kumudini Lakhia, he asks,
“What can I bring to this dance form? Why does
it need me?” Within an electronic soundscape,
he establishes a non-linear time frame, unbin-
ding his choreography from the structure of
Indian classical music. As he articulates
rhythmic patterns, emotion and compositional
form merge. His visceral, nuanced dance
reaches out across the space, but also into
the depths of his body. The dancer reinvents
himself through the dance.

Sur scène / Onstage

Tanveer Alam

Collaboratrices / Collaborators

Chantal Labonté
Andrea Roberts
Julia Sasso

24


2, 3, 4 Mai 19h30, 5 Mai 16h Rencontre après la représentation / 3 Mai
Meet the artists after the performance

Sonia St-Michel &
Julie Beaulieu

ARŪPA

« Je plonge aux profondeurs de l’océan des “I dive down into the depth of the
formes, dans l’espoir d’atteindre la perle parfaite ocean of forms, hoping to gain the
et sans forme. » perfect pearl of the formless.”
–Rabindranath Tagore –Rabindranath Tagore

Le Bharatanatyam et l’Odissi se rencontrent à Bharatanatyam encounters Odissi, as
travers la danse contemporaine et les expériences seen through the lens of contempo-
des interprètes. Telles des guerrières contempla- rary dance and of these dancemakers’
tives, ces deux femmes passent de l’invocation à experiences. Like two contemplative
l’évocation pour construire une architecture de warriors, they move from invocation
sons et de mouvements : un temple imaginaire. to evocation. Body, memory, thought,
Épousant les motifs d’un yantra, espace rituel images, traces exist somewhere
géométrique inspiré de diagrammes et de jeux,  between form and formlessness in
la danse se métamorphose sans cesse : corps, their shapeshifting dance. Following
mémoire, pensée, images et traces vacillent the patterns of a yantra, a ritualized
entre la forme et le sans forme. geometric space inspired by diagrams
and games, they construct an archi-
tecture of sound and movement: an
imaginary temple.

Sonia St-Michel, Julie Beaulieu © David López Subdíaz Sur scène / Onstage

Julie Beaulieu
Sonia St-Michel

Collaborateurs / Collaborators

Lori Hickling
Chantal Labonté
Ève Lalonde
Helen Rainbird
Jonathan Voyer

Une coprésentation avec /
A copresentation with

25


Atelier-spectacle jeune public / Children’s workshop + show – Espace Vert

Nate Yaffe

Terrien

Ici, nous sommes tous des perdus : pas à notre Here, we are all misfits: in our element,
place mais dans notre élément, à la dérive parmi yet out of place, adrift amidst the
les vagues rebondissantes. Ne soyez pas engloutis bouncy waves. Don’t be swallowed
par l’océan de possibilités ! Nous devons imaginer by the sea of possibilities! We must
ensemble la ville de nos rêves. Alors que nous nous come together to imagine the city of
élançons avec nos corps aux formes étonnantes our dreams. As we hurl our amazing
(étranges !), nous trouvons les rythmes d’un (strange!) bodies and shapes into new
nouveau groove. À grand fracas, dansant et sautant rhythms, we find a groove together.
avec cœur, par la volonté et le pouvoir, nous Smashing and dancing and pouncing
forgerons une place pour les terriens. with feeling, through our Will and our
Power we’ll carve out a niche for the
Conçu pour et avec des enfants de 7 à 10 ans, ce Earthlings.
trio chorégraphique explore de façon ludique la
géométrie des corps humains à l’aide de costumes Created for and with children from
surprenants et fantastiques qui transforment 7 to 10 years of age, this choreo-
le physique des danseurs. Au centre de cette graphic trio features surprising and
œuvre se trouvent les pressions sociales confor- fantastic costumes that transform
mistes qui affectent l’image de soi. Un atelier de the performers’ physique in a playful
danse offert aux spectateurs avant le spectacle exploration of the geometry of human
fait partie intégrante d’une expérience qui célèbre bodies. At the heart of this work
la diversité corporelle et qui crée un sentiment lie the conformist social pressures
d’appartenance pour interprètes et participants. affecting children’s body image. A
preshow movement workshop offered
to audience members is integral to
this performance experience, one
that focuses on body diversity and
positivity, and that builds a sense of
community between dancers and
participants.

Semaine scolaire Sur scène / Onstage
P. 31
Angie Cheng
Lauren Semeschuk
Pénélope Gromko

Collaborators / Collaborateurs

Jasa Baka
Paul Chambers
Patrick Conan
Georges-Nicolas Tremblay

26


18, 19 Mai 15h Rencontre après la représentation / 18, 19 Mai
Meet the artists after the performance

Pénélope Gromko, Lauren Semeschuk © Kinga Michalska, illustration Jasa Baka


École de danse contemporaine de Montréal – Espace Orange 15, 16, 17, 18 Mai 19h

Sophie Corriveau
Collectif La Tresse
Pierre-Marc Ouellette

Les Danses à deux temps

L’École de danse contempo- Directrice artistique / Interprètes première année /
raine de Montréal présente Artistic director First-year dancers
le spectacle Les Danses
à deux temps, mettant Lucie Boissinot Lou Amsellem
en scène ses danseurs Pauline Ansquer
de première et deuxième Interprètes deuxième année / Elisa Barrat
années. À cette occasion, Second-year dancers Énola Bédard
la directrice artistique et Justine Dagenais
des études Lucie Boissinot Catherine Bellefleur
a invité les chorégraphes Christophe Benoit-Piau de Montigny
Sophie Corriveau pour la Sophie Carl Adèle de Boisgrollier
reprise de Pas de bras, Julianne Decerf Sabrina Dupuis
pas de chocolat, ainsi que Philippe Dépelteau Sophie Fekete
Pierre-Marc Ouellette et le Louise Gamain Lauren Fisher
Collectif La Tresse à créer Benjamin Harvey Alice Foriel-Destezet
des œuvres originales pour Lauranne Heulot Rose Gagnol
ces grands groupes. Luce Lainé Klaudy Gardner
Aaricia Laperrière-Roy Anny Gauthier
L’École de danse contemporaine de Maude Laurin-Beaulieu Thiéry Hénault
Montréal presents the show entitled Alexandre Leblanc Mathieu Hérard
Les Danses à deux temps, featuring its Tiffany Leclair Débora Huynh
first- and second-year students. For Marie Levêque Gabrielle Kachan
this occasion, artistic and program Joanie Michaud Mathéo LeBouc
director Lucie Boissinot has invited Amanda Petropoulos Nikita Peruzzini
choreographers Sophie Corriveau to Marie-Maxime Ross Ernesto Quesada Perez
remount Pas de bras, pas de chocolat, Valentin Rosso Eva Salmon
and Pierre-Marc Ouellette and La Molly Siboulet-Ryan Jean-Yannick Tangara
Tresse Collective to create pieces for Alicia Toublanc Evelynn Yan
large groups.

28


École de danse contemporaine de Montréal – Espace Orange 22, 23, 24, 25 Mai 19h

Marie Béland
Marie Chouinard
Alan Lake

Les danses de mai, Opus 2019

Arrivés au terme de trois années de formation Directrice artistique /
et au seuil de leur entrée dans le monde profes- Artistic director
sionnel, les interprètes finissants de l’École de
danse contemporaine de Montréal danseront pour Lucie Boissinot
une dernière fois sous l’égide de leur Alma mater
à l’occasion des Danses de mai, Opus 2019. La Directrice des répétitions /
directrice artistique et des études Lucie Boissinot Rehearsal director
a invité : Isabelle Poirier à recréer Le Cri du monde
de Marie Chouinard ; Marie Béland avec Vie et mort Hélène Leclair
de l’élégance ; ainsi qu’Alan Lake en vue de créer
une œuvre originale. Interprètes / Dancers

After three years of intensive training, the graduating students of Chanelle Allaire
L’École de danse contemporaine de Montréal will perform for the Catherine Ally
last time on the occasion of Les danses de mai, Opus 2019. Artistic Rodrigo Alvarenga-Bonilla
and program director Lucie Boissinot has invited: Isabelle Poirier to Éloïse Bastien
remount Marie Chouinard's Le Cri du monde; Marie Béland for Vie et Madeleine Bellefeuille
mort de l’élégance; and Alan Lake to create an original piece. Solene Bernier
Angélique Delorme
Lucie Lesclauze, Abe Mijnheer © Maxime Côté Jade Dussault-Lapointe
Constance Gadan
Simone Gauthier
Rafaelle Kennibol Cox
Cheline Lacroix
Lucie Lesclauze
Brian Mendez
Mathilde Mercier-Beloin
Abe Mijnheer
Lorena Salinas
Audrey Thériault
Leah Tremblay

29


Notre volet Culture+ regroupe un ensemble
d’activités destinées à enrichir et à stimuler
le corps et l’intellect. Au-delà de l’expérience
du spectacle, nous vous invitons à interagir
différemment avec la danse contemporaine
et à approfondir votre compréhension de la
création.

For information about our Culture+ activities,
visit tangentedanse.ca

Réservations — julie.bilodeau@tangentedanse.ca

LIBRAIRIE VOLANTE DIMANCHE EN FAMILLE

Lors des soirs de spectacle, retrouvez Nous invitons les parents et leurs
dans notre café-bar des livres sur la enfants à découvrir la danse
danse choisis par la Librairie Le Port contemporaine les dimanches de
de tête et en lien avec les œuvres spectacle. Gratuit pour les enfants
présentées. de 0 à 2 ans, tarif réduit pour les
3 à 18 ans, en tout temps.

30


DISCUSSION AVEC ATELIERS JEUNESSE

LES ARTISTES Des expériences uniques et
participatives pour initier les
Juste après la représentation du élèves et les étudiants à la pratique
vendredi, une session de questions / de la danse contemporaine, son
réponses avec les chorégraphes et appréciation et sa critique.
leurs collaborateurs, animée par
nos commissaires ou un spécialiste 21 février
invité pour partager et approfondir
l’expérience du spectacle. Cédric Delorme-Bouchard
P. 15
22 février
≥ Réservations
Cédric Delorme-Bouchard,
table ronde sur la création lumière
avec David-Alexandre Chabot,
Paul Chambers, Hugo Dalphond.
P. 15

26 avril

100Lux, entretien animé par
Helen Simard
P. 23

SEMAINE SCOLAIRE

Chaque année, nous sélection-
nons une proposition artistique
spécialement pour des groupes
d’élèves et d’étudiants.

16 + 17 mai

Nate Yaffe
P. 26

≥ Réservations

31


17 avril 2019 — 18h

Soirée-bénéfice
Agora / Tangente
Benefit Event

Billet / Ticket — 200$

Venez donner de Give meaning

l’ampleur au mouvement ! to movement!

Sous le thème de la lumière, cette soirée ludique Light is the theme for this festive, fiery
et enflammée est au profit des créateurs en danse evening, the proceeds of which go to
contemporaine soutenus par les deux organismes contemporary dance artists supported
et de Danse contre la violence, un programme by both organisations and to Dance
aidant les femmes victimes de violence conjugale Against Violence, a program that offers
à se réapproprier leur corps par la danse. Un women survivors of abuse a chance
rendez-vous incontournable 100 % dédié à la to regain their self-esteem through
création contemporaine ! dance. Don't miss this exceptional
event, 100% focused on contemporary
dance!

Tangente & l’Agora de la danse remercient leurs Inscription / Registration
grands partenaires pour l’édition 2018 / thank
their generous partners for the 2018 edition Laurence Wegscheider
financement@agoradanse.com


ÉQUIPE Placier.ère.s* COLLABORATEUR.RICE.S
Ivanie Aubin-Malo
Directeur général et Natasha Bédard Gauvin 4 et 5
Commissaire aux projets Matéo Chauchat  Sylvain Gaudet
internationaux Marilyn Daoust Audrey Guardia
Stéphane Labbé Corinne Grosjean Guillaume Guardia
Catherine Lepage Paco Ziel
Commissaires Leila Mailly
Dena Davida Hélène Messier PARTENAIRES
Marco Pronovost Alexandre Parenteau
Brontë Poiré-Prest Fou d’ici
Comité consultatif Marine Rixhon Lenoir Lacroix
à la programmation Cara Roy Pur Vodka
Claudia Chan Tak Emmalie Ruest Romeo’s Gin
Élisabeth-Anne Dorléans Molly Siboulet-Ryan SAQ
Mellissa Larivière Catherine Thibault
Laurane Van Branteghem Marie-Ève Tremblay TANGENTE EST MEMBRE

Directrice générale adjointe CONSEIL CanDanse
et de production D’ADMINISTRATION Chambre de commerce
Julie Deschênes LGBT du Québec
Président La danse sur les routes du
Directrice administrative Danny Pagé Québec
Tau S. Bui Vice-président et Trésorier Partenariat du Quartier des
Charles-Henri Paquette spectacles
Comptable* Secrétaire Regroupement des arts
Michelle Rivest Odile Gaudreault-Vézina interdisciplinaires du Québec
Administratrices Regroupement québécois de
Stagiaire à l’administration Marie-Claude Cabana la danse
Zoé Hyerle Louise Davey Tourisme Montréal
Dena Davida La Vitrine
Directrice des communications Mellissa Larivière
Anne Pelletier DÉPLIANT
BÉNÉVOLES
Responsable du contenu Direction artistique
aux communications Sandra Lynn Bélanger et design graphique
Sylvain Verstricht Christian Brun del Re Marie Tourigny
Frédéric Chais Photo couverture
Responsable du Ève Constantin Nelly-Ève Rajotte
contenu numérique Erin Drumheller Interprète
Sonia Reboul Nathalie Duhaime Angie Cheng
Vanessa Fortin Impression
Responsable du volet Culture+* Mariana Frandsen Jean-Marc Côté
Julie Bilodeau Ludmila Grom
Hélène Gruenais
Directrice, Philanthropie Chloé Hart
et Location* Melissa Juillet
Laurence Wegscheider Denis Martin
Laurence Ouellet-Quenneville
Directeur technique Marie-Pier Proulx
responsable des infrastructures* Dounia Ravonel
Martin Bisson Lucie Robert
Aliah Schwartz
Directeur technique Mireille St-Pierre
Jérémy Busque Bettina Szabo
David Wong
Assistante à la direction
technique *Ressources humaines partagées avec Agora de la danse
Estelle Desrosiers Rampin

Régisseuses
Alice B. Fillion
Catherine Ste-Marie

Responsable de la billetterie*
Miruna Oana

Assistant.e.s à la billetterie*
Guillaume Lalonde
Corinne Grosjean

Gérante de salle*
Laurane Van Branteghem


195$ 29$
Passe-danse Forfait
hiver-printemps Découverte /
Winter / Spring Discovery
Dance Pass Package

11 programmes  / Shows Forfait Découverte :
Exclut les programmes de Une sélection de
l’École de danse contemporaine de Montréal 2 programmes pour
shows excluded le prix d’un /
Discovery Package:
29$ 21$ 2 preselected shows
Régulier / Réduit / for the price of 1
Regular Reduced
Gratuit pour
les enfants de
2 ans et moins

Free for children
under 3 years of age

Taxes comprises. Des frais de service peuvent s’appliquer : modalités sur tangentedanse.ca
Taxes included. Additional service fees may apply: terms and conditions on tangentedanse.ca


BILLETTERIE
BOX OFFICE

ÉDIFICE WILDER — Espace danse

1435 rue De Bleury
Montréal, Québec
H3A 2H7

Place-des-Arts
514 525-1500

Dans le cadre de leur partenariat Dans le cadre de son partenariat Dans le cadre de son partenariat
avec Tangente, les membres du de résidence avec Tangente, José de résidence avec Tangente,
réseau Accès culture sont fiers Navas / Compagnie Flak est fier de Louise Lapierre Danse est fière
d'offrir une résidence aux artistes parrainer les artistes suivants : de soutenir les artistes suivants :
qui seront présentés au cours de la / José Navas / Compagnie Flak / Louise Lapierre Danse is proud
saison 2018-2019. / As part of their is proud to sponsor the following to support the following artists as
partnership with Tangente, members artists as part of their residency part of their residency partnership
of the Accès culture network are partnership with Tangente: Bailey with Tangente: Élian Mata & Amélie
proud to offer residencies to the Eng & Geneviève Jean-Bindley Rajotte
artists who are part of its 2018-2019
season.


Hiver – printemps 2019

Tanveer Alam • Julie Beaulieu •
Borealis Soul • Castel Blast • Cédric

Delorme-Bouchard • Dana Dugan •
Joey Eddy • Shanyça Elie-Leconte •

William Ellis • Bailey Eng • Annie
Gagnon • Bettina Hoffmann •

Geneviève Jean-Bindley • Mecdy
Jean-Pierre • Robert Kingsbury
• Camille Lacelle-Wilsey •

Emmanuelle Lê Phan • Guillaume
Loslier-Pinard • François Marquis •
Magdalena Marszalek • Élian Mata
• Alexandre Morin • Kate Nankervis

• Freya Björg Olafson • Amélie
Rajotte • Celine Richard-Robichon
• Sarah Maria Samaniego • Aliah
Schwartz • Tito Sono • Victor Sono
• Sonia St-Michel • Andrew Tay •

Antoine Turmine • Leticia Vera
• Nate Yaffe


Click to View FlipBook Version
Previous Book
Adelaide Award Anthology 2018: SHORT STORIES, Vol. Two
Next Book
Scan 04-dec.-2018_20-00-39