The words you are searching are inside this book. To get more targeted content, please make full-text search by clicking here.
Discover the best professional documents and content resources in AnyFlip Document Base.
Search
Published by , 2018-12-23 15:17:59

correction G1 science expérimentale

correction G1 science expérimentale

Université de Monastir ‫جامعة المنستيــر‬
Concours de Réorientation Session 2014 1024 ‫منــاظــرة إعــــادة التوجيــــه دورة‬

Corrigé de l’Épreuve de Sciences Naturelles (groupe N°1) Barème

Exercice 1 : Reproduction humaine (6 points) 0,5

1. Les pilules combinées se composent d’œstrogènes et de progestatifs de synthèse. 0,5 X 8
2. +

Hypothalamus 0,25 X6

GnRH

Faible dose Hypophyse Pilules combinées Contrôle positif
Fordtoesedose FSH LH Rétrocontrôle positif
Rétrocontrôle négatif
Ovaires - Folliculogenèse Action négative
Œstradiol Progestérone - Ovulation

Utérus - Développement
de l’endomètre

- Nidation
- Perméabilité de

la glaire cervicale

Régulation du cycle sexuel chez la femme, niveaux et mode d’action des pilules combinées

Exercice 2 : Activité musculaire (8 points)

1. 1ère série d’expériences

Document 1

- Le passage de la teneur en glucose de 4 m.mol/l dans le sang artériel à 2 m.mol/l dans le sang 0,25 X 3
0,25 X 4
veineux montre que les cellules musculaires consomment du glucose et réalisent la glycolyse
0,25 X 4
selon la réaction :

glucose~P 2 acides pyruviques + 2ATP

- Le passage de la teneur en O2 de 21,2 ml/100 ml dans le sang artériel à 5,34 ml/100 ml dans
le sang veineux et celle de CO2 de 45 ml/100 ml dans le sang artériel à 60 ml/100 ml dans le
sang veineux montre que les cellules musculaires consomment de l’O2 et rejettent le CO2,
elles réalisent la respiration cellulaire selon la réaction :

Acide pyruvique + O2 H2O + CO2 + ATP + chaleur retardée (aérobie, en

présence d’O2)
- Le passage de la teneur en acide lactique d’une valeur inférieure à 1 m.mol/l dans le sang

artériel à 2,8 m.mol/l dans le sang veineux montre que les cellules musculaires réalisent outre

la respiration, la fermentation lactique selon la réaction :

Acide pyruvique acide lactique + ATP (anaérobie, en absence d’O2)

1/2


Document 2

- L'injection d'ATP à des myofibrilles isolées déclenche la contraction dont l'intensité atteint 0,25
0,25
2 (u.a) en 4 secondes. 0,25 X 3
- L’injection de salyrgan, qui bloque l'utilisation de l’ATP entraine le relâchement des
0,25
myofibrilles une demie seconde après. 0,25 X 3
- Ces résultats montrent que l'ATP est la source immédiate d’énergie nécessaire à la
0,25
contraction des myofibrilles qui réalisent son hydrolyse selon la réaction : 0,25 X 2
0,25 X 3
ATP + H2O ADP + P+ Energie + chaleur initiale de contraction
0,25 X 3
2. 2ème série d’expériences 0,25
- Le document 3 montre que les fibres F(I) sont plus riches en mitochondries que les fibres 0,25
F(II). 0,25
Le document 4 montre que :
- Les fibres F(I) reçoivent plus de capillaires sanguins, contiennent plus de myoglobine et
régénèrent mieux l’ATP que les fibres F(II).
- Performance métabolique : les fibres F(I) sont beaucoup mieux adaptées à la réalisation de la
respiration que les fibres F(II).
- La force maximale de contraction des fibres F(II) vaut 2 (u. a), atteinte au bout de 7 s et
s’annule au bout de 30 s. Celle des fibres F(I) vaut 1,5 (u. a), atteinte au bout de 20 s et
maintenue constante durant 30 s.
- Performance mécanique : La contraction des fibres F(I) est moins intense, moins rapide et
plus prolongée que celle des fibres F(II).

3ème série d’expériences
3. Le document 5 montre qu’un individu entraîné produit moins d'acide lactique et
consomme plus d’O2 qu'un individu non entraîné. Les cellules de l'individu entraîné

respirent plus et fermentent moins.
4. Le document 6 montre que : plus l’effort physique est bref et de forte puissance, plus la

proportion des fibres F(II) est importante. Ceci montre que :

- les fibres F(II) sont efficaces dans un effort bref et de forte puissance,

- les fibres F(I) sont efficaces dans un effort de longue durée et de faible puissance.

Exercice 3 : Génétique des diploïdes (6 points) 0, 5
0, 5
1/ C’est un cas de dihybridisme. 0, 5
0, 5
2/ C’est un cas de dominance absolue pour les deux caractères. 0, 25X2
0,5 X 4
3/ Soient :
0,5 X 2
- (J, i) : J « fleurs jaunes » [J] ; i « fleurs incolores » [i], avec J > i 0,5

- (D, a) : D « graines douces » [D] ; a « graines amères » [a], avec D > a

4/ Résultat 2 : c’est un cas de linkage partiel.

5/ a- D1 :

- JD//JD (résultat 1),

- Ja//iD (résultat 2),

- JD//iD (résultat 3),

- JD//Ja (résultat 4).

b- JD//iD et JD//Ja

c- d (J,i)-(D,a) = 7,5% (cM)

Carte génétique Locus

(J, i) 7,5% (D, a)

2/2


Click to View FlipBook Version
Previous Book
correction G1 science expérimentale
Next Book
HEROES-Winter 2018