The words you are searching are inside this book. To get more targeted content, please make full-text search by clicking here.
Discover the best professional documents and content resources in AnyFlip Document Base.
Search
Published by Association de la Rivière Magog Inc., 2018-08-17 16:07:36

Éco-Riverains été 2018

Éco-Riverains été 2018

Printemps 2018 Page 1

L Éco Riverains

Été 2018

Suivez nous sur FB

Printemps 2018 Page 2

Richard Cyr Bonjour chers (ères) Riverains, Riveraines et Amis (es) de la rivière Magog.
D a nDasnsccee numéro L’été a tardé à arriver, mais il a frappé fort dernièrement côté température. Ceux

2Le Mot du Président qui redoutaient les résultats néfastes des changements climatiques ont de
Tirage 3
La Fête de la Pêche 4 bonnes raisons de croire qu’ils avaient raison en voyant ces hausses de

Environnement 5 température de plus en plus fréquentes en début d’été. Ces canicules agissent
Le Baret 6
La qualité de l’eau 7 aussi sur la qualité de notre rivière, les algues sont de plus en plus présentes, le

La Carte de Membre 8 myriophylle à épi et les agglomérations d’algues gluantes qu’on était habitué
L’Administration 9
Les Oiseaux de voir en fin d’été dérivent déjà sur la rivière et le chenal habituellement
10

rocailleux en est couvert. On a pu lire dernièrement que nos décideurs vont

finalement mettre leur priorité à la bonne place et tenter de sauver ce qui reste d’eau potable

avant que nos plans d’eau deviennent des marécages. D’autre part, la Ville nous avait laissé

savoir qu’elle réparerait les berges de la halte; au moment d’écrire ces mots les travaux sont

commencés et on a hâte de voir le résultat final. Plus tard cet été, et ce grâce à Denis Paquet, on

pourra voir une œuvre d’art qui sera peinte sur les murs de notre cabanon. Bref, une vraie cure

de rajeunissement pour notre halte. Dans un autre ordre d’idée, vous pourrez lire dans ce

journal la liste des 4 gagnants des vestes de sauvetage autogonflantes tirées parmi ceux qui

avaient payé leur carte de membre avant la fin de Mai. Sachez qu’il n’est pas trop tard pour

vous procurer la vôtre si vous ne l’avez pas encore fait. La survie de notre association dépend

principalement de votre participation. Vous trouverez aussi des détails à propos de la Fête de la

Pêche qui a eu lieu au début Juin ainsi que des informations de la part de vos patrouilleurs
concernant nos nouvelles bouées et les règles à suivre.

Sur ce, je vous laisse profiter de la belle saison et de notre belle rivière mais surtout

Soyez prudents!

Richard Cyr
Président de l’ARMI

Le quai de la
Halte Routière
Turgeon Gaudreau
est une gracieuseté de
Marc Gervais
Quais Mobiles 4 Saisons

Printemps 2018 Page 3

Nos Gagnants

Voici nos quatre gagnants du tirage d’une veste autogonflante lors du
concours qui était ouvert à tous les membres de l’ARMI qui avaient achetés
leur carte de membre avant la fin du mois de mai.
Notez que ceux qui s’étaient procuré leur carte de membre soit par la poste,
en visitant un de nos administrateurs ou pendant l’Assemblée Générale
Annuelle avaient 2 participations dans le chapeau.
Le tirage, comme mentionné lors de notre édition de l’Éco-Riverains du
printemps 2018, a été fait le samedi de la Fête de le Pêche à la halte Turgeon Gaudreau du
boulevard Université devant de nombreux participants et administrateurs de l’ARMI.
Voici donc nos 4 chanceux :

M. Denis Blais

M. Jean Proulx

M. Claude Bernier M. Michel Morneau

Printemps 2018 Page 4

Fête de la Pêche

Encore une fois en 2018, la Fête de la Pêche fut une réussite

à la Halte Turgeon-Gaudreau.

Pendant les 3 jours de la Fête à la Halte Turgeon-
Gaudreau, il y a eu quatre formations données pour
apprendre les rudiments de la pêche et plus de 100
jeunes de moins de 17 ans se sont présentés. Ils
s’étaient enregistrés sur place ou à l’avance sur le
site Web de la Fête de la Pêche. La journée a
commencé par une présentation et des explications
sur les techniques de base données par un
instructeur qualifié et un petit carnet GULIVER a été
remis aux participants. Une présentation détaillée des règles de la pêche a aussi été faite par un garde-pêche
du MDDELCC.

Suite à ces présentations, tous les jeunes présents
aux formations ont reçu un ensemble de canne,
moulinet et agrès de pêche pour
bien débuter leur nouveau sport,
courtoisie de la Fête de la Pêche
de Sherbrooke .
Ils ont reçu en plus, comme par
les années précédentes, un
permis leur donnant droit de
pêche partout au Québec. Ce permis est valide jusqu’à leur majorité (18 ans).

Comme par le passé, l’Association de la Rivière Magog avait participé monétairement à
l’ensemencement de truites. C’est donc plus de 1500 truites arc-en-ciel et 500 truites brunes qui furent
ensemencées. Vous pouvez voir sur notre site Web la vidéo de cet ensemencement à la halte.

À l’année prochaine pour une autre belle fête de la Pêche!

Printemps 2018 Page 5

Sécurité

Vous avez sûrement remarqué quelque chose de nouveau sur la rivière !!!

NON... ce ne sont pas des ballons, mais bien nos nouvelles bouées qui, espérons-le,
aideront à augmenter la sécurité sur notre belle section de rivière.
Pour ceux qui auraient oubliés leur cours de conduite de bateau, chaque couleur a
pour but de vous signaler quelque chose de très précis. Sur notre rivière, vous en
verrez donc des rouges, des vertes et des jaunes.
La bouée JAUNE indique une information précise comme indiquée sur toutes les
bouées de cette couleur: 10 km/h.
Vous devez savoir que la vitesse établie sur notre rivière est de 10 km/h en deçà de 30 mètres de la rive. Ce
qui signifie que cette vitesse est la règle si la rivière a moins de 60 mètres (200 pieds de large). Tous les
riverains que nous sommes savons déjà ce que les vagues font subir à nos rivages.

Ne pas confondre les deux autres couleurs, VERTE et ROUGE, avec des feux de
circulations! Malgré leurs couleurs, elles ont pratiquement la même information à vous
transmettre. Elles vous indiquent seulement où il est sécuritaire de passer. On doit donc
les garder à l’œil et demeurer entre les deux pour ne pas s’échouer sur les haut-fond ou
les roches.
Quand on monte la rivière (en amont) vers le barrage Rock Forest, la Verte doit être à
votre Gauche (Bâbord) et la Rouge doit être à votre Droite (Tribord). Et c’est le
contraire si on navigue en aval vers le barrage Drummond.

Comme on remarque de plus en plus de plaisanciers tard le soir sur la rivière voici un
petit rappel de sécurité... :

EXIGENCES MINIMALES EN MATIÈRE
D’ÉQUIPEMENT DE SÉCURITÉ :

*Toutes les personnes à bord doivent porter un gilet de sauvetage ou un VFI de la
taille appropriée et vous devez aussi avoir à bord :
1) un dispositif de signalisation sonore; .
2) une lampe de poche étanche si l’embarcation est utilisée après le coucher du
soleil ou avant son lever, ou en période de visibilité restreinte.

Printemps 2018 Page 6

Un petit Nouveau

LE BARET

Dans nos publications précédentes, on vous a parlé des différents poissons de la rivière, cette fois j’aimerais
vous présenter un petit nouveau que je n’avais jamais capturé en plus de 25 ans sur la rivière. On m’avait
mentionné l’année dernière quelques prises, mais je ne l’avais jamais rencontré personnellement. Selon le
garde-pêche qui était présent à la Fête de la Pêche, cette espèce a toujours été présente dans le lac
Memphrémagog bien que selon lui, ce n’est que ces dernières années que la prolifération de cette espèce a
été très remarquée. Toujours selon notre
expert, c’est probablement la hausse de la
température qui a favorisé le
développement rapide de l’espèce
dernièrement. Quoi qu’il en soit, voici ce
qu’on peut trouver à propos de ce poisson.
Il peut vivre jusqu’à 17 aPns (mais la plupart
ne vivent que six ans). Dans nos eaux, les
barets sont plutôt petits (15 à 30
centimètres), mais ils peuvent être plus longs ailleurs. Il a le dos gris-vert ou noir, mais son ventre est blanc
argenté. Il a de nombreuses petites dents pointues et de grosses écailles. Même si on l’appelle aussi perche
blanche, le baret n’est pas une vraie perche. Le baret aime les eaux tièdes… mais moins tièdes qu’au goût de
la perchaude. Chaque printemps, la femelle pond près d’un quart de million d’œufs! Ces œufs sont
répandus dans l’eau peu profonde. Ils adhèrent comme de la colle aux plantes et aux rochers. Ni le mâle ni
la femelle ne prend soin des petits. En fait, ils les considèrent comme un mets appétissant. Les œufs
éclosent cinq jours après la ponte. Les poissons nouveau-nés sont presque invisibles, mais ils grossissent
rapidement. Le baret se nourrit de différentes sortes d’insectes et de poissons. Personnellement, j’ai
capturé les miens avec un très petit Rapala Blanc, et même si la taille ne dépassait pas 8 à
10 pouces, c’était un poisson très combatif et plaisant à capturer.
Selon tous les commentaires reçus à propos de ce poisson, il est délicieux et son goût
s’apparente à celui du doré. De plus, il semble immunisé aux parasites que l’on retrouve
sur la perchaude et l’achigan à petite bouche car mes prises n’en contenaient aucun.
BONNE PÊCHE !

Pierre

Printemps 2018 Page 7

Connu déjà depuis plusieurs La Qualité de l’eau
décennies, le ruissellement de
surface est la cause principale des
problèmes de pollution. La
pollution engendrée par le
ruissellement de surface était
considérée comme relativement
peu importante – une nuisance
plutôt qu’un réel problème. Un
programme majeur de mesures
complété au début des années
1980 par l’EPA (Environnemental
Protection Agency des États-Unis)
a cependant démontré clairement
que les ruissellements urbains
sont habituellement chargées de
matières en suspension et en
nutriments, ont une demande
biochimique en oxygène (DBO)
élevée et peuvent contribuer de
façon importante aux
concentrations de métaux lourds,
de sels, d’huile, de graisse et
d’autres contaminants.
Le Gouvernement a établi des
normes, mais pour ce qui est du
suivi, la Ville a publié son dernier
rapport de qualité de l’eau en
2015. Deux (2) hypothèses:
ou bien ce n’est plus nécessaire,
ou bien on ne veut pas le montrer.

Pierre

Printemps 2018 Page 8

Carte de membre 2018

Pour renouveler votre carte de nous vous ferons parvenir Pêche.
membre, vous pouvez tout votre carte de membre. Votre participation, ne serait-
simplement appeler un des Votre cotisation à notre ce que monétaire, nous
administrateurs (voir la liste association étant notre encourage aussi dans nos
en page 9) qui se fera un plaisir principale source de revenus, différentes actions visant la
d’aller vous rencontrer et s’il y cet argent servira à défrayer protection
a lieu, de répondre à vos les dépenses, comme l’entretien de notre
questions concernant la rivière de la halte, l’impression de belle rivière.
et les avantages d’être membre. votre Éco-Riverains, notre
Vous pouvez aussi compléter contribution au COGESAF et à Votre
dès maintenant le formulaire RAPPEL, l’ensemencement de
ci-dessous et nous le faire truites, l’essence pour la Cotisation
parvenir à l’adresse indiquée et patrouille et notre est
participation à la Fête de la
Primordiale

Envoi Postal
Si vous optez pour l’envoi Nous vous retournerons votre
postal, faites parvenir votre carte de membre dûment
paiement et le coupon remplie.
ci-dessous à notre
trésorière :
Sylvie Lemieux AVIS AUX INTÉRESSÉS Joignez notre équipe

5128 Rue Mills Nous sommes toujours à la Vous désirez nous aider quelques
recherche de membres actifs. heures par mois tout au plus… Vous
Sherbrooke QC, J1N 3B6 trouvez que votre journal ne contient
pas assez de sujets ? Prenez quelques
minutes, faites-nous parvenir un courriel
et nous communiquerons avec vous.

Printemps 2018 Page 9

Richard Cyr, Administration
Président
819-823-9308 Jacques Blais, Sylvie Lemieux,
(patrouille) Vice-Président Trésorière
Sylvie Allaire , 819-564-2120 819-564-2120
Secrétaire (patrouille)
819-575-0934
(patrouille) Benoit Charland, Claude M. Gosselin,
Conseiller Administrateur
Pierre Legault, Administrateur 819-346-4724
Administrateur 819-864-4020
819-822-2647
(Web) Denis Paquet, Samuel Lequin
Administrateur Administrateur
Denis Blais, 819-342-6890 819-578-2410
Administrateur
819-564-1817 Vous ?

Vous pouvez aussi nous joindre par Courriel :
[email protected]

Ou en laissant un commentaire sur notre page Web :
www.associationrivieremagog.org

Aimez notre page et venez jaser avec nous sur Facebook :
https://www.facebook.com/Association.Riviere.Magog

Printemps 2018 Page 10

Les Oiseaux de la Rivière

Le Plongeon huard (Gavia immer),

aussi appelé le Plongeon imbrin en Europe, le Huart à
collier au Canada ou le Richepaume en Acadie, est une
espèce d'oiseaux de la famille des Gaviidés. Il est de
grande taille, bien qu’un peu plus petit que le Plongeon
à bec blanc auquel il ressemble fortement. Il est plus
grand, plus rare et plus septentrional que le Plongeon
arctique.

Cet oiseau, aussi gros qu'une oie, mesure de 68 à 88 cm
de longueur et pèse en moyenne 3 700 g pour les
femelles, et 4 200 g pour les mâles. Son envergure est
de 117 à 150 cm.

En plumage nuptial, acquis lors d'une mue prénuptiale complète de février à avril (les rémiges tombant
simultanément, l'oiseau ne peut plus alors voler), les adultes ont la tête et le collier noirs avec des reflets
verts et bleus, la gorge blanche présente des rayures longitudinales noires, de même que le croissant clair
situé entre la tête et le collier. Le ventre est blanc et le dos orné d’un dessin en damier noir et blanc.

Le plumage d’hiver, acquis lors de la mue postnuptiale partielle entre fin juillet et janvier, est plus terne, d'un
gris assez clair, la nuque plus sombre que le dos ; le menton et l’avant du cou sont blancs. On peut alors
confondre ce plongeon avec des juvéniles de Grand cormoran, mais ces derniers ont le cou nettement plus
long et n'ont pas le bec en poignard. À cette époque, le bec présente une teinte gris pâle.

Le plongeon huard a un décollage lourd, sa masse exigeant un élan important. Il vole avec le cou tendu,
légèrement vers le bas, jusqu'à 40 km/h.

Cette espèce, comme tous les plongeons, est essentiellement piscivore, capturant ses proies sous l’eau à une
profondeur de 10 à 12 mètres (certains auteurs citent des records allant jusqu’à une profondeur de 70
mètres). Il peut avaler des poissons dont la taille peut atteindre 28 cm. Il consomme aussi bien des espèces
marines (morue, hareng, sprat, aiglefin, merlan, grondin tel le grondin gris, flet, etc.) que des espèces d'eau
douce (épinoche, anguille, perche, gardon, poisson-chat, truite de lac, saumon de fontaine par exemple). Il
peut aussi se nourrir de petits mollusques, crustacés et céphalopodes, voire d'annélides. On a aussi retrouvé
dans son estomac des végétaux aquatiques en quantité telle qu'il ne peut s'agir d'une absorption fortuite.

La maturité sexuelle survient à 2 ou 3 ans. Sa longévité, bien qu'encore non déterminée, est d'au moins 8
ans; elle est estimée à 20 ans. Les adultes instaurent un territoire de 24 à 80 hectares (ha) qu'ils patrouillent
régulièrement et défendent avec énergie. Cet oiseau monogame pose son nid sur les rives ou les îlots d'un
lac, au contact de l'eau, de sorte que lorsqu'il sort de son nid, il lui suffit de se laisser glisser sur le ventre pour
se retrouver à l'eau. Ce nid est assez grand, constitué de fragments de plantes aquatiques, avec un creux
profond où la femelle dépose, en mai ou juin, deux œufs en général. Les œufs sont bruns, avec quelques
taches plus foncées, plus nombreuses vers la pointe.

Printemps 2018 Page 11

Les Oiseaux de la Rivière

L'incubation dure environ 30 jours et est assurée par les deux
parents. Nidifuges, les poussins suivent leurs parents à l'eau
dès qu'ils sont secs. Ces derniers les promènent parfois sur
leur dos ou sous leurs ailes. Les petits sont capables de
réaliser de courtes plongées au bout de deux jours, et
peuvent voler après deux ou trois mois.

Plusieurs pays ont émis des timbres à l'effigie de cet oiseau
(Islande en 1966, Groenland en 1988, Canada en 1998, États-
Unis en 1952, réédité en 1982).

Le Plongeon huard figure sur la pièce canadienne d'un dollar ainsi qu'au
verso de l'ancien billet de 20 $ CAN mis en circulation en 1991 dans une
série Les oiseaux du Canada; la pièce de monnaie et la devise canadienne
reçoivent ainsi le nom huard dans le langage populaire parmi les résidents
francophones.

C’est aussi l’oiseau officiel de la province d’Ontario et de l’État du
Minnesota.

Certaines communautés autochtones de Colombie-Britannique croient que les cris de cet oiseau annoncent
la pluie, voire la provoquent.

Je ne l’ai vue que durant quelques jours à trois reprises sur notre belle rivière. Hé! Juste devant chez moi. Je
crois qu’il aime cette partie-là de la rivière. Merci pour ces photos que j’ai pu prendre… À bientôt.

Texte emprunté à Wikipédia

:)enis

Printemps 2018 Page 12


Click to View FlipBook Version
Previous Book
CHUNG QUANH TA CÓ GÌ LẠ
Next Book
Projetos_Incentivados_2017-2018_COLABORADOR - Atualizado2